Des nouvelles pas fraîches

Un demi-milliard de revenus pour le casino

Un demi-milliard de revenus pour le casino

Un demi-milliard de revenus pour le casino

Trois ans après son ouverture, le Casino de Montréal a franchi le cap du demi-milliard de dollars en revenus nets.

De cette somme, 70 millions ont été récoltés en 1993-1994 : 195 millions et 173 millions pour les exercices financiers subséquents. Pour 1996-1997 (l’exercice financier se termine le 31 mars) les revenus dépassent  les 100 millions, de sorte que le demi-milliard est déjà largement dépassé. La baisse des revenus à 173 millions en 1995 s’explique par un lockout de 45 jours décrété contre les employés.

Selon Patrice Tardif, adjoint au président et porte-parole du Casino, la maison de jeu avait, le 4 octobre de cette année, accueilli 13 648 000 visiteurs depuis son ouverture le 9 octobre 1993, soit environ 4,5 millions par année.

«Nous sommes actuellement en vitesse de croisière», a-t-il indiqué hier.

Depuis son ouverture, le Casino a plus que doublé le nombre de ses tables de jeux et de ses machines. Ainsi, des 65 tables et 1225 machines que l’on comptait en 1993, on est passé, avec l’ajout de l’annexe (l’ancien pavillon du Québec de l’Expo-67) à 107 tables et 2845 machines. Plus de 2600 employés y travaillent.

On estime qu’un joueur dépense en moyenne 68$ à chacune de ses visites : mises, nourriture et boissons comprises.

Rappelons que le Casino, propriété du gouvernement du Québec, a investi 300 millions depuis sa mise en service qui comptait trois phases. Ainsi 52 millions ont été déboursés pour l’achat de l’ex-pavillon de la France à la Ville de Montréal, 92 millions pour l’aménagement du casino, 72,8 millions pour celui du troisième étage (rotonde et réception, restaurant), 72 millions pour la rénovation de l’ex-pavillon du Québec.

(C’est arrivé le 9 octobre 1996).

mosaiculture_st_laurent

Crédit photographie : GrandQuebec.ca

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *